• slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Contact

05 63 41 71 98

Envoyez-nous un e-mail
STAGE DE DANSE DU MALI avec HANNAH WOOD
accompagnée par 
GAOUSSOU KONE, DAMISKO, ARNAUD & JAMES

Week-end des 24 & 25 mars 2018 :
- Samedi de 15h à 19h
- Dimanche de 10h à 14h

à SENOUILLAC (81600, 7 av. des Vignes)

Hannah WOOD est une passionnée du Mali et une excellente pédagogue qui a le don d’amener chaque danseur au maximum de son potentiel à l’instant T, quel que soit son niveau, et de susciter une cohésion de groupe exceptionnelle !
Chaque séance de stage démarre par un réveil et une prise de conscience du corps tout en douceur, ainsi qu’une appropriation de l’espace et une appréhension du groupe très progressive et subtile. Elle se poursuit par une découverte du rythme malien étudié, en finesse et en profondeur, grâce à une démarche créative dont elle seule a le secret, sans oublier tous les aspects culturels liés à ce rythme, sa danse et son chant… Progressivement mais sûrement, vous y découvrirez comment danser ce rythme avec justesse, plaisir et autonomie !
Vous êtes vivement encouragés à suivre les 2 jours de stage afin que cet apprentissage vous soit entièrement profitable !... Hannah vient de Rouen pour vous, sa présence est rare, profitez pleinement de l’enseignement de qualité qu’elle vous propose !!!

« Dans ce week-end, nous travaillerons autour d'une danse du Mali, en abordant l'écoute musicale, le chant, les mouvements et leurs précisions, notre autonomie et notre potentiel dans les danses en solo/duo..., la création musicale et chorégraphique… Tout cela avec bienveillance, plaisir, convivialité et dynamique.
Au plaisir ! »
Hannah Wood

TARIFS :
1 journée (4 heures) : 40 €
Forfait WE (8 heures) : 70 €

ATTENTION !!! PLACES LIMITÉES et RÉSERVATION OBLIGATOIRE :
- par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
- ou par téléphone au 06 12 77 11 29

CHÈQUE D'ARRHES de 50 % de la somme + adhésion (8€) à envoyer à l’adresse suivante :
Association NISSODIA / F. RICO
2 rue des Tisserands
81170 CORDES-SUR-CIEL
NB : N’oubliez pas de préciser à quel stage vous vous inscrivez et de laisser vos coordonnées !

Votre inscription de sera validée qu'à réception du chèque d'arrhes... n'attendez pas que le stage soit complet pour demander à vous inscrire ... ça peut aller très vite !!

*****************
Quelques mots sur les artistes du stage :

HANNAH WOOD
Danseuse Chorégraphe (Troupe DonKaDi, Cie Nyaga, Transmission)
C'est le lien danse/musique qui amène Hannah à s'intéresser aux danses africaines. En 2002, elle part vivre au Mali et se forme en dansant au Ballet du District de Bamako et dans les fêtes de la capitale. En 2005, suite à une formation professionnelle de 2 ans, elle obtient un diplôme en danses africaines traditionnelles, modernes et contemporaines (rencontre avec G. Momboye, Pierre Doussaint, Yama, etc.)
Spécialisée dans les danses du Mali, elle travaille autour des mouvements et de leur musicalité pour s'engager dans la création artistique afro-contemporaine. Elle porte une réflexion sur la place des danses africaines dans la création contemporaine.
Elle crée DonKaDi en 2004, et la Cie Nyaga en 2009.
Parallèlement elle s'intéresse aux arts de la rue et travaille dans la Cie Raz'Bitumes depuis 2009, en tant que danseuse/chanteuse/comédienne.
4 fÂmes est la dernière création en date, à laquelle elle participe avec Manu Sissoko, Mariamni Diarra et Kafouné Diarra. Spectacle présenté au public lors du festival Africolor en décembre 2017.

https://www.testaduende.com/

Elle sera accompagnée par

Bagaoussou KONE dit BAGAOUSSOU
Natif de Bamako, Mali, Gaoussou Koné est un percussionniste et un joueur de Kamalén n'goni (un instrument à corde) d'une grande dextérité, il est un musicien polyvalent aux multiples facettes.
Entre 2000 et 2007, il est membre de troupes artistiques du Mali (Konéké, Kélété, Kantiguiya, Mognon, Sogolon...) avec lesquelles il part en tournée sur des festivals d'envergure (Festival sur le Niger à Ségou, Danse Bamako Danse à Bamako, Festival du désert à Tombouctou, Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou au Burkina Faso...).
Il créé deux groupes Bagadiolo (Bamako) et Kélénya (Rouen) en 2009, en y apportant ses créations musicales en tant qu'auteur et compositeur. Il joue avec ces groupes plus de 50 concerts, dans des lieux de bonne facture (le 106 et Les Terrasses du Jeudi à Rouen, Archéo Jazz à Blainville Crevon, La Traverse à Cléon, Festival de Suresnes...).
Après ce long parcours riche et édifiant, il s'engage à fond et créé un nouveau projet de vie artistique intitulé tout simplement Gaoussou Koné. Il constitue une nouvelle dimension de l'artiste, de sa carrière, un nouveau virage dans lequel il affirme d'autant plus sa personnalité, dans des créations musicales dont le style continue de s'affiner.
Gaoussou Koné puise en profondeur dans les méandres du terroir national, Bamanan en particulier, où les sonorités sont en parfaite harmonie, une véritable symbiose musicale.
Sa musique est un genre original, de l'Afro-Blues acoustique, agréable et dansant.
Dans sa démarche artistique et musicale, il met en valeur la thématique des relations sociales, du travail, des voyages d'aventures, de la pauvreté, de la morale, de la dignité humaine, de l'honneur, de l'amour, des savoirs philosophiques et spirituels, et des enseignements des ancêtres.

https://www.youtube.com/watch? v=a3hfoo3G6cg  

Damien Traini dit DAMISKO
Damisko grandit au cœur des arts urbains qui nourrissent ses influences jusqu'à sa majorité.
En 1996, il découvre le djembé et se forme auprès des grands maitres de la percussion au Mali (Karim COULIBALY, François DEMBELE, Ibrahima SARR) pendant trois ans, à Bamako et en brousse. Il étudie les rythmes traditionnels joués dans les fêtes et mariages, ainsi que les rythmes wassoulou et kassonkés.
En parallèle, il découvre la MAO (Musique Assistée par Ordinateur) en 1998 et s'en passionne. Il évolue, depuis lors, entre musique électronique et traditionnelle.
Damisko est musicien professionnel au sein de plusieurs formations musicales et troupes de contes, il enseigne les percussions et accompagne des cours de danse.
Avec « ELECTRO BAMAKO », il se produit régulièrement sur les grandes scènes et festivals français et européens (Les Escales, Musique en stock, Les Rockomotives, etc.) et partage l'affiche avec de grands noms tels que Youssou n' dour, Les Ethiopiques, Takana Zion, Alpha Blondy, Akeikoi, Grand corps malade.
En 2011, il créé avec Karine Barrera la Cie de danse et musique afro-hip-hop « Apapsey ».
En 2012, il fonde le groupe « THE SOUL PAPAZ » d’influence « rythmobeat funk groove » qui remporte un grand succès et se produit régulièrement dans toute la France :https://www.facebook.com/The SoulPapaz

ARNAUD DELAVOIPIERRE dit YES PAPA
Arnaud pratique les percussions, batterie et percussions africaines (djembé, dunun) depuis 1999 ! Il fait deux voyages d'apprentissage au Mali de 3 et 4 mois. Ses maîtres maliens sont Bwokoroba FANE au djembé et Moussa KANTE au dunun.
D'abord batteur au sein du groupe « Laura E Family » à Paris pendant 4 ans, il rejoint ensuite la formation « Kanteba » (musique traditionnelle malienne à Paris) avec laquelle il se produit pendant 6 ans.
Il accompagne les cours de danse de Karine Barrera et Damisko depuis plusieurs années dans le Tarn (81), participe à de nombreuses animations et se produit régulièrement sur scène.
Arnaud a commencé à jouer des percussions dans la rue, sur les quais de Seine. Ce qui l’attirait, c'était le côté tribal, fédérateur, populaire et éloquent du rythme : « Le rythme me parle, j'ai toujours un rythme qui tourne dans ma tête »… Les voyages en Afrique lui ont servi à remonter à la source de ces sensations.
« Ce qui m'intéresse aujourd'hui, est de m'approprier ces rythmes, de créer avec l'héritage rythmique qui m'a été légué, mais aussi simplement de libérer les corps en les faisant danser, entrer en transe ! »
Il a fait partie de la Cie de danse et musique afro-hip-hop « Apapsey », a participé à la 1ère mouture du groupe « The Soul Papaz » et a fondé, tout récemment, le groupe de musique « Casa Riddim ».

Et JAMES HEUMANN, dit ETHNOJAM rythmicien passionné et passionnant, qui s’est formé aux percussions maliennes auprès de Pascal Ryter en France et de Drissa Koné au Mali, au Balafon avec Lassana Diabaté à Bamako et à la Kora avec Boubacar Kouyaté, dans la cours de Toumani Diabaté à Bamako.
Il a enseigné les percussions et accompagné la danse dans le Tarn et en Midi-Pyrénées, depuis 1996 et pendant de nombreuses années. Il a fait partie de nombreux groupes dont « Looping », « Dayon project », « Nyt », « Crumble », «Terya groove »… et accompagné plusieurs artistes circassiens et Cies de danse.
Il met aujourd’hui sa musique au service du spectacle vivant et enseigne le rythme à tous les professionnels de la scène (musiciens, comédiens, danseurs, artistes de cirques…) et à toute personne désirant approfondir la question du rythme, qui est partie intégrante de la vie. Site web :http://jamesheumann81.wix. com/artiste-musicien

Partageons notre JOIE DE VIVRE, grâce à la DANSE et à la MUSIQUE… NISSODIA !!!